Immigration

Toute politique D'É/IMMIGRATION doit prendre en compte le conjoint et la famille du travailleur migrant. Des mesures importantes doivent donc être prises afin de s’assurer que les migrant et leurs familles, bien souvent fragilisés, soient pleinement intégrés et non exclus de la communauté d’accueil.

Le rapport présenté par la Commission en 2004 présente-t-il des données ou des indicateurs sur l’impact de la migration sur la famille? Comporte-t-il des données ou des indicateurs sur les mesures de soutien accessibles aux migrants, leurs familles et aux ONGs ayant l’intégration pour objectif?
En l’absence de ces informations fondamentales et élémentaires, comment peut-on seulement commencer à aider les migrants et leur famille dans leur intégration? Comment peut-on développer des politiques axées sur l’intégration respectant les migrants et leur famille ?

La F.E.F.A.F. demande:

  • pour toute personne résidant légalement sur le territoire de l'UE l'accès à une formation formelle et informelle tout au long de la vie, pour son développement personnel, ne dépendant pas d'un statut professionnel
  • la reconnaissance de l'importante contribution humaine, sociale et économique de millions de femmes et d'hommes dans les a.s.b.l. et au sein de leur famille, qui, par leur travail non-rémunéré contribuent à la pleine inclusion des migrants et des membres de leur famille dans leur société d’accueil